Actualités & images du congrès d’Unia 2016

Action des participant-e-s au congrès jeudi soir

27 octobre – 1er jour

28 octobre – 2ème jour

29 octobre – 3ème jour

Actualités du congrès

  • Unia définit sa ligne politique (3.12.2016)
    Les délégué-e-s du syndicat Unia ont adopté quatre prises de position lors d’une journée supplémentaire de congrès organisée à Bienne. Ils y exposent le positionnement et les revendications d’Unia sur des questions sociétales majeures.

  • Le congrès d’Unia s’achève sur un bilan positif (29.10.2016)
    Les délégués d’Unia réunis depuis jeudi à Genève se sont séparés sur un bilan positif après trois jours de discussions nourries. La présidente Vania Alleva et le comité directeur ont été brillamment réélus.

  • Unia exige des garanties sociales pour la révolution numérique et pour mieux concilier travail et famille (29.10.2016)
    Les 350 délégué-e-s d’Unia ont adopté une résolution sur la numérisation lors de leur troisième et dernière journée de congrès à Genève. Une deuxième résolution réclame des mesures concrètes pour concilier travail et vie familiale.

  • Vania Alleva clairement confirmée à la présidence d’Unia (28.10.2016)
    Les 350 délégué-e-s réunis à Genève ont clairement confirmé Vania Alleva à la présidence du syndicat Unia, de même que les membres sortants nominés au Comité directeur. La discussion sur la stratégie et les objectifs des quatre prochaines années a également débuté

  • Unia lancera une campagne contre l’austérité et les démantèlements sociaux (28.10.2016)
    Au deuxième jour du congrès d’Unia à Genève, les délégué-e-s ont décidé de lancer une campagne contre le démantèlement social, la politique d’austérité et les cadeaux fiscaux aux riches et aux entreprises. Ils rejettent catégoriquement les démantèlements prévus dans la réforme Prévoyance vieillesse 2020 et menacent de lancer un référendum.

  • Le congrès d’Unia revendique une meilleure protection des salarié-e-s (27.10.2016)
    Le syndicat Unia a ouvert son quatrième congrès ordinaire cet après-midi à Genève. Près de 350 délégué-e-s sont réunis jusqu’à samedi pour tirer un bilan des quatre années écoulées et fixer les objectifs des années à venir. Ils adopteront aussi des de résolutions sur des thèmes d’actualité et éliront leurs instances dirigeantes. La première journée de congrès s’est concentrée aux relations avec l’Europe.