La Loi sur le travail vous protège

La Loi sur le travail constitue un rempart indispensable contre le stress et le burnout. Des horaires dûment réglés et la saisie du temps de travail sont des mesures qui ont fait leurs preuves contre le surmenage. La santé des salarié-e-s serait gravement remise en question si la protection qu'offrent ces dispositions légales était supprimée.

Les employeurs ont une responsabilité à assumer

Les employeurs sont eux aussi tenus de veiller à la santé physique et psychique de leurs employé-e-s. Cela demande entre autres d'organiser le travail de manière appropriée et d'éviter des sollicitations démesurées. Aujourd’hui, les salarié-e-s se plaignent déjà du travail dans l’urgence, des journées de travail interminables, des fréquentes interruptions et du travail accompli pendant leur temps libre.

Préserver le niveau de protection et renforcer les CCT

Dans bien des cas, la Loi sur le travail représente la seule protection contre le travail 24 heures sur 24, le travail fragmenté et l’obligation d’être joignable en permanence. C'est un garde-fou qui doit impérativement être préservé. Il faut ancrer plus fortement les mesures de protection de la santé dans les conventions collectives de travail. Il est également nécessaire de réglementer les horaires de travail de manière aussi détaillée que possible, y compris pour répondre aux nouveaux défis tels l’obligation d’être joignable ou le télétravail. A ce titre, les CCT permettent une protection efficace contre la dérégulation des horaires de travail.