Peintres et plâtriers

Pinceau

Partir à la retraite dans la dignité

Le travail dans la peinture et la plâtrerie est rude. Les douleurs dorsales et les problèmes articulaires y sont monnaie courante. Le stress est quotidien à cause des délais serrés.  De nombreux professionnels ne tiennent pas jusqu'à l'âge réglementaire de départ à la retraite. Jusque là, ils étaient poussés vers l'AI.

Face à cette réalité, le syndicat Unia milite depuis plus de dix ans déjà pour un modèle de préretraite pour les peintres et plâtriers. Après deux ans d'âpres négociations, la préretraite a finalement été acquise en 2016.

Retraite anticipée pour les peintres et plâtriers

L'idée a enfin percé en 2016. Les premiers professionnels devraient pouvoir profiter du nouveau modèle de préretraite dès 2018.

La retraite flexible dès 60 ans

Le modèle sur lequel se sont entendus l'Association suisse des entreprises en plâtrerie peinture (ASEPP) et les syndicats au printemps 2016 prévoit les modalités suivantes:

  • Retraite partielle dès 60 ans pour les hommes et 59 ans pour les femmes
  • Préretraite intégrale dès 63 ans pour les hommes et 62 ans pour les femmes
  • Rente transitoire d'environ 70% jusqu'à l'âge réglementaire de départ en retraite et cotisations au 2e pilier. Les cotisations sont financées de façon paritaire par les employeurs et les travailleurs à hauteur de 0.85% du salaire respectivement.

Ont droit à la préretraite tous les travailleuses et travailleurs qui ont travaillé pendant 15 ans au minimum dans une entreprise de peinture et/ou de plâtrerie, dont les sept dernières années précédant la préretraite sans interruption.

Démarrage en 2018

Les premiers travailleuses et travailleurs pourront bénéficier de la préretraite un an environ après l'entrée en vigueur des nouvelles règles, donc à compter du 1er janvier 2018 en principe. La demande de rente transitoire doit toutefois être impérativement déposée six mois à l'avance. La section Unia compétente se fera un plaisir d'offrir son assistance.

Exemplaire pour d'autres branches également

Avec le nouveau modèle, les peintres et plâtrier-e-s de Suisse alémanique et du Jura ainsi que les peintres du Tessin bénéficieront des mêmes droits que leurs collègues à d'autres endroits. Le second-œuvre de Suisse romande, les peintres et plâtrier-e-s de Bâle-Ville et de Bâle Campagne, ainsi que les plâtrier-e-s du Tessin bénéficient d'ores et déjà d'un modèle de préretraite, tout comme leurs collègues de la branche de l'enveloppe des édifices et du secteur principal de la construction. Unia s'engagera pour que d'autres branches bénéficient de la possibilité de partir en retraite dans la dignité.