Intempéries sur les chantiers

Intempéries = danger

STOP en cas de danger dû aux intempéries

L’employeur doit protéger la santé de son personnel. Il veillera à adapter les conditions de travail à la météo. Et si des règles vitales ne sont pas respectées, il faut interrompre le travail. La reprise du travail interviendra seulement quand la sécurité aura été rétablie.

Risques dus au froid

Les sols glissants ou les échafaudages gelés accroissent le risque d’accident. La convention nationale (CN) prévoit que le travail doit être interrompu, s’il met en péril la santé des travailleurs. Or le risque d’accident augmente notamment quand les températures chutent en hiver. D’où la règle: STOP en cas de danger!
Plus d'infos sur grand froid sur les chantiers

Dangers de l’été

L’été aussi présente des dangers. Les grandes chaleurs rendent le travail pénible et dangereux. L’employeur doit fournir les moyens de protection utiles, aménager des aires de repos au frais et adapter l’organisation du travail aux grandes chaleurs. De leur côté, les travailleurs veilleront à ménager leur santé, en protégeant leur peau du soleil et en buvant suffisamment d’eau.
Plus d'infos sur la chaleur et l'ozone sur les chantiers