Industrie 4.0

La quatrième révolution industrielle

Dans le secteur de l’industrie, les processus de numérisation sont aussi qualifiés de «quatrième révolution industrielle». Ils modifient fortement la production. La tendance est à la production en petites séries contrôlées par le client (jusqu’à 1:1). Le développement et la production coïncident toujours plus, et la production industrielle intègre des aspects de service et de relation directe avec les clients.

Chances et risques

Certains développements de la numérisation sont bienvenus. Ils simplifient la production et peuvent être source d’un meilleur travail en plus grande quantité. D’autres tendances menacent les acquis fondamentaux des travailleurs et travailleuses. La pression se fait de plus en plus forte sur les formes de travail, la sécurité de l’emploi, la durée du travail, la protection au travail, les salaires et la sécurité sociale. Enfin, la robotisation sape nos assurances sociales. Les robots et ordinateurs ne paient pas de cotisation AVS. Cela ne peut se résoudre qu’en changeant progressivement les sources de financement des systèmes d’assurances sociales des salaires aux richesses.

Consultation demandée

Pour que la numérisation servent l’être humain, dans l’industrie aussi, il faut des mesures politiques et de partenariat social. La consultation des travailleurs et travailleuses sur les décisions technologiques et l’élaboration des processus de travail est primordiale.