Pour des emplois d’avenir

Politique industrielle et politique des services

Unia fait des propositions visant à créer et assurer, dans les diverses branches économiques, de bonnes conditions de travail et des emplois d’avenir.

Mutations structurelles permanentes

En Suisse, les branches économiques sont soumises à d’incessantes mutations structurelles. Des emplois voient le jour, d’autres sont externalisés ou disparaissent. Comment peut-on influencer cette évolution structurelle pour créer et garantir de bons emplois? Unia a conçu à cet effet, pour diverses branches d’activité, une politique industrielle ou une politique des services.

La Suisse est le pays le plus industrialisé

La Suisse est le pays d’Europe de l’Ouest où l’industrie pèse le plus lourd dans le PIB. D’où le mot d’ordre de la politique industrielle d’Unia: investir. Investir pour l’avenir, investir dans la formation et la recherche. C’est même l’unique façon de créer de nouveaux emplois. Le document «Nous exigeons une politique industrielle active» explique comment entreprendre la reconversion éco-sociale dont l’urgence se fait sentir.

Perspectives pour l’hôtellerie-restauration

L’hôtellerie-restauration souffre de problèmes structurels. En tant que partie contractante à la convention collective nationale de travail de l’hôtellerie-restauration, Unia s’engage pour de meilleures conditions de travail et participe activement au développement de la branche. Sa publication «Perspectives dans l’hôtellerie-restauration» indique des pistes pour mobiliser les potentiels inexploités dans l’hôtellerie-restauration, afin d’offrir de bonnes conditions de travail et de surmonter les problèmes structurels.

Revalorisation des professions du commerce de détail

Le commerce de détail est avec ses 320 000 salarié-e-s la deuxième plus grande branche d’activité en Suisse. Le stress dans les professions du commerce de détail est bien réel, et les conditions de travail sont difficiles. C’est pourquoi Unia fait dans la «branche du commerce de détail» des propositions concrètes visant à revaloriser les professions concernées.

Renaissance de la politique industrielle?

La politique industrielle a-t-elle de beaux jours devant elle? Existe-t-il une politique industrielle et une politique économique de gauche? Le Réseau de réflexion, association proche des milieux syndicaux, étudie ces questions dans son étude consacrée à la «Politique industrielle en Europe» (en allemand).