Unia Forte: le syndicat fort des militant-e-s

Le syndicat privilégie l’action collective plutôt que l’action individuelle. Il invite à se regrouper, à rechercher d’autres personnes partageant des idées communes et à constituer des réseaux et des groupes. L’accent est mis sur les échanges et la collaboration entre militante-e-s. Car plus leur réseau est vaste, mieux les membres du syndicat seront protégés.

Afin d’encourager de tels échanges et de soutenir les syndicalistes actifs dans l’analyse de leurs besoins et dans la formulation de leurs revendications, Unia organise régulièrement des rencontres nationales de militant-e-s. Les réunions Unia Forte sont planifiées et dirigées par d’autres militant-e-s.

Rencontre 2014 d’Unia Forte

Les 160 participant-e-s à la 3e rencontre nationale Unia Forte, organisée le 29 mars 2014, se sont interrogés sur les leçons à tirer des conflits sociaux des dernières années, notamment chez Novartis à Nyon, Metro Boutique à Bâle, EP Systems à Neuchâtel ou lors de la grève des horticulteurs-trices à Schaffhouse. Les militant-e-s y ont parlé de leurs expériences et ont ainsi enrichi le débat sur l’implantation d’un syndicat vivant dans les entreprises. Les discussions ont également porté sur des thèmes brûlants, comme l’initiative sur les salaires minimums ou la lutte contre la répression antisyndicale et pour plus de protection des militant-e-s contre le licenciement.

Formation politique

Les secrétaires régionaux-ales soutiennent et coachent les militant-e-s dans leur activité syndicale. En outre, Unia propose à ses militant-e-s des formations de politique syndicale. Les participant-e-s y reçoivent d’utiles informations et les impulsions nécessaires pour dûment assumer leur rôle et leurs responsabilités au syndicat, dans leur entreprise et dans les comités de branche.

Les militant-e-s ont besoin de plus de protection!

Les militant-e-s sont des acteurs-clés du travail syndical. Ce sont eux qui signalent à Unia les éventuels abus commis dans les entreprises, au risque de subir des sanctions de leur employeur. D’où la nécessité de prévoir, comme l’ont fait beaucoup d’autres pays, des dispositions juridiques spécifiques pour mieux protéger les militant-e-s.

Unia s’engage pour:

  • le renforcement des droits syndicaux
  • plus de protection des militant-e-s contre le licenciement