AVS: le meilleur rapport qualité/prix

Presque chaque personne ayant cotisé à l’AVS retire, à la retraite, davantage d’argent que s’il avait épargné une somme équivalente sur un compte de prévoyance privé. C’est ce que prouvent les calculs réalisés par l’USS et Unia selon différents modèles et présentés lors de la conférence de presse.

Renforcer l’AVS au lieu de l’affaiblir

Le rapport qualité/prix de l’AVS est excellent et il assure une forte solidarité entre les bas et les hauts revenus. Il prend également en compte le travail familial et ne cherche pas le profit comme les prestataires privés. Dans la perspective de la discussion qui se prépare autour de la « Prévoyance vieillesse 2020 », le parlement et le Conseil fédéral doivent prendre en compte la qualité sociale de l’AVS et non pas l’affaiblir. Il est prioritaire de renforcer l’AVS en adaptant ses rentes à l’évolution économique, comme le demande l’initiative AVSplus.

Pour une prévoyance professionnelle des partenaires sociaux

Aldo Ferrari, membre du comité directeur d’Unia, a souligné que la prévoyance professionnelle suisse s’est également construite autour de la gestion paritaire et du partenariat social.  Les partenaires sociaux ont prouvé leur capacité à gérer les institutions communes avec succès et dans l’intérêt de tous. La prévoyance privée reste elle dans un modèle liée au profit. Le taux de conversion appliqué est depuis longtemps inférieur au taux pratiqué les caisses de pension d’entreprise ou d’association.