Tamoil : les syndicats bloquent la gare de chargement

© Thierry Porchet, L'Evénement syndical

© Thierry Porchet, L'Evénement syndical

Après une première action qui a mobilisé, la semaine dernière, plus 600 personnes devant les portes de la raffinerie de Collombey-Muraz (VS), une deuxième action a eu lieu aujourd’hui. Le personnel, accompagné d’Unia, a bloqué l’accès à la gare de chargement pour les clients de Tamoil (CFF et camions) durant plus de trois heures. Aucun wagon n’a pu sortir durant ce laps de temps et plus de 50 camions n’ont pas pu s’approvisionner.

Cette opération découle des propositions inacceptables formulées lors des négociations du plan social avec Tamoil. Les salarié-e-s, réunis hier en assemblée générale, ont donné mandat aux organisations syndicales d’entreprendre tout ce qu’elles jugent utile pour obtenir de Tamoil un plan social digne de ce nom. Une nouvelle résolution a été adoptée.

En outre, les 250 employé-e-s de Tamoil menacés de licenciement demandent un arrêt de la raffinerie tant que les négociations sont en cours. La prochaine séance de négociations devrait se dérouler en présence des administrateurs de Tamoil.