L’arnaque à la RIE III passera devant le peuple

En 100 jours, le Comité référendaire «NON à la RIE III» a récolté plus de 70 000 signatures contre la troisième réforme de l’imposition des entreprises. Les signatures authentifiées ont été déposées aujourd’hui à la Chancellerie fédérale. Unia en a récolté une grande part.

Durant le délai référendaire, l’alliance a récolté plus de 75 000 signatures. 52 000 signatures authentifiées seront déposées aujourd’hui à la Chancellerie fédérale. L’arnaque qu'est la RIE III fera donc l'objet d'une votation, probablement le 12 février 2017 déjà. 

Des possibilités d’échapper à l’impôt

La RIE III est sensée abolir les privilèges fiscaux interdits au niveau international. En réalité, elle crée de nouvelles possibilités d’échapper à l’impôt pour les grands groupes et les gros actionnaires.

NON aux privilèges fiscaux pour les grands groupes

Composée du PS, des Verts, de la Jeunesse socialiste, des Jeunes Verts, de SolidaritéS, du PST-POP, de l’Union syndicale suisse (USS), d’Unia, du SEV, de Syndicom, du SSP, de l’APC, du SIT et d’Attac, l’alliance est confiante quant à l'issu de cette votation. Elle est certaine que les votant-e-s ne se laisseront pas duper par cette arnaque.