Contre l'initiative de résiliation de l'UDC

L'industrie MEM orientée vers l'exportation est fortement liée à d'autres pays européens.

Les signataires de la Convention collective de travail de l’industrie des machines, des équipements électriques et métallurgiques (CCT MEM) ont exprimé leur opposition à l'initiative avec laquelle l’UDC veut abolir la libre circulation des personnes avec l'Union européenne.

Lors d'une conférence de presse, des représentants de l'association patronale Swissmem, des syndicats Unia et Syna, ainsi que de la Société suisse des employés de commerce, l’Association suisse des cadres et Employés Suisse ont souligné l'importance de la libre circulation des personnes et des mesures d'accompagnement pour la Suisse.

Danger pour la place économique suisse

Une acceptation de l'initiative de résiliation porterait gravement préjudice à la place économique suisse. L'industrie MEM orientée vers l'exportation, en particulier, est fortement liée à d'autres pays européens. La libre circulation des personnes a favorisé la croissance économique. Elle a également mis fin au statut de saisonnier, qui permettait l’exploitation des travailleuses et des travailleurs étrangers.

Mesures d'accompagnement pour la protection des salarié-e-s

Le soutien des syndicats à la libre circulation des personnes est directement lié aux mesures d'accompagnement. Ainsi, les salaires suisses sont payés en Suisse. Ils protègent les employé-e-s contre le dumping salarial, et les entreprises contre la concurrence déloyale.

Un partenariat social fort

Il existe également un lien étroit entre la libre circulation des personnes et le partenariat social. Les conventions collectives telles que la CCT MEM sont un mécanisme tout aussi important pour la protection des salaires et des conditions de travail. « La libre circulation des personnes n'est possible que grâce à un partenariat social efficace qui empêche le dumping salarial et la discrimination à l'encontre des travailleurs âgés", a déclaré Corrado Pardini, responsable Unia de l'industrie, lors de la conférence de presse.