Non aux attaques contre la loi sur le travail!

En mars 2018, près de 1300 personnes ont appelé dans une pétition à la protection des salarié-e-s

La Commission de l'économie du Conseil des Etats (CER-E) poursuit son attaque frontale contre la santé et les horaires de travail des salarié-e-s. Unia exige que les attaques contre la loi sur le travail cessent!

Bien que les syndicats, les organisations de travailleurs, la majorité des cantons, les organisations de santé publique et les églises se soient prononcés contre les attaques contre la loi sur le travail, les politiques persistent à vouloir affaiblir la protection des travailleurs. La commission de l’économie du Conseil des Etats a adopté un projet de loi qui affaiblit encore la protection de la santé, et l'a soumis au Conseil fédéral.

Des attaques inacceptables

La réglementation du temps de travail et l'enregistrement des heures de travail sont les moyens les plus efficaces pour prévenir la surcharge de travail. Diminuer cette protection, c'est courir le risque que les employé-e-s tombent malades. Avec l'alliance contre le stress et le travail gratuit, Unia combattra avec véhémence les changements de la loi sur le travail.