Les entrepreneurs de la construction rompent les négociations

«Une gifle envers tous les travailleurs de la construction»

Malgré l’excellente santé de l’économie du bâtiment, les entrepreneurs de la construction ont rompu aujourd’hui les négociations salariales.

Werner Messmer, le Président de la Société suisse des entrepreneurs (SSE) a justifié la rupture des négociations ainsi: «En matière de salaires, nous avons besoin d’un temps de réflexion».

Nico Lutz, le responsable de la construction d’Unia, commente cette rupture des négociations comme gifle envers tous les travailleurs de la construction. «C’est une énorme provocation de la part de Werner Messmer à l’encontre de tous les travailleurs de la construction. Entre 2008 et 2011, les bénéfices ont quasiment doublé dans le bâtiment et triplé dans le génie civil. Notre revendication d’une augmentation de 150 francs pour tous est donc amplement justifiée».