Modifications du droit aux indemnités journalières

Modifications du droit aux indemnités journalières en relation avec l‘ordonnance COVID 19

Le 25 mars 2020, le Conseil fédéral a adopté de nouvelles mesures pour atténuer les conséquences économiques de la propagation du coronavirus. Pour éviter les arrivées en fin de droits pendant la période de validité de l'ordonnance susmentionnée, il a été décidé que toutes les personnes qui ont eu ou ont des droits à l’indemnité au 1er mars 2020 recevront au maximum 120 indemnités journalières spéciales supplémentaires et que le délai cadre d’indemnisation sera prolongé de 2 ans au maximum pour autant que l’indemnisation complète ne soit pas possible dans le délai-cadre en cours.

Le SECO a maintenant mis en œuvre les mesures convenues et publié les dispositions suivantes:

Augmentation du nombre d'indemnités journalières

Toutes les personnes assurées qui ont eu ou ont des droits à l’indemnité au 1er mars 2020 bénéficieront des indemnités journalières supplémentaires. Pendant la durée de validité de l’ordonnance COVID-19 assurance-chômage, toutes les personnes reçoivent 120 indemnités journalières supplémentaires au maximum. Si le Conseil fédéral abroge l’ordonnance COVID-19 au bout de 100 jours ouvrables par exemple, les personnes concernées pourront recevoir 100 indemnités journalières supplémentaires au maximum sur les 120.

Les assuré-e-s qui ont déjà arrivé-e-s en fin de droits en mars 2020 bénéficieront également des indemnités journalières supplémentaires.

Prolongation du délai-cadre d’indemnisation des assurés

Le délai-cadre d’indemnisation est prolongé pour toutes les personnes ayant droit aux prestations en mars 2020. La prolongation est valable pour la période allant du 1er mars 2020 jusqu'à l'abrogation de l’ordonnance COVID-19. Cette prolongation de délai-cadre ne concerne pas les personnes qui atteignent l’âge de la retraite de l’AVS à la fin du délai cadre, car elles touchent une rente AVS à partir de la fin de leur délai-cadre.