CCT MEM 2018

«Pour une politique industrielle»

Qu’est-ce que la CCT MEM?

La convention collective de travail de l’industrie des machines, des équipements électriques et des métaux (CCT MEM) s’applique à près de 100 000 salarié-e-s et à plus de 500 entreprises de l’industrie MEM.

Elle règle les conditions de salaire et de travail, ainsi que les prestations sociales dues aux salarié-e-s. Ses origines remontent à 1937 (accord de la paix du travail). En 2013, Unia a ancré pour la première fois dans la CCT des salaires minimums: une percée historique!

La CCT précise encore les droits de participation au sein des entreprises. Elle est régulièrement renégociée entre les syndicats et l’association patronale Swissmem. Il en va de même en 2018: l’actuelle CCT expirera le 30 juin.

Contexte

Unia et les organisations syndicales antérieures ont une longue histoire dans l’industrie des machines, des équipements électriques et des métaux (MEM). Unia organise et défend la main-d’œuvre active dans tous les domaines de l’industrie MEM, comme la production, la recherche et le développement, l’informatique, le marketing et la communication, la vente, l’administration, etc.

Un engagement payant

Unia et ses organisations antérieures ont obtenu d’importants acquis sociaux:

  • un régime de retraite (1969)
  • la semaine de 40 heures (1983)
  • le congé maternité (1993)
  • la création d’une commission paritaire chargée de combattre le dumping salarial (2004)

2013: Enfin des salaires minimums

L’actuelle CCT de 2013 a marqué une nouvelle percée: pour la première fois, des salaires minimums ont été inscrits dans une CCT de la branche MEM.

Compte tenu des défis actuels, comme la numérisation et la nécessité d'une reconversion écosociale de l’économie, il importe de continuer d’aménager l’avenir du travail par le biais de cette CCT.

Unia s’engage donc activement, lors des négociations sur la CCT MEM 2018, en faveur d’améliorations pour les travailleurs et travailleuses.