Second œuvre romand

  • Qui sommes-nous?

    Nous sommes

    • menuisiers
    • ebénistes
    • charpentiers
    • peintres
    • plâtriers
    • carreleurs (GE-FR-JU-VD)
    • revêteurs de sols
    • vitriers
    • asphalteurs (VD)
    • marbriers (GE-NE)
    • étancheurs (VD-GE)

    Nous sommes des travailleurs et travailleuses, des contremaîtres et des chef-fe-s d’équipes.

    Nous sommes près de 22'000 à mettre quotidiennement nos compétences au service de la population suisse romande.

    Nos métiers? Construire pour que tout le monde puisse bénéficier d’un habitat décent.

  • Que défendons-nous?

    Malgré notre nombre et nos différences, nous partageons au moins trois intérêts communs qui fondent la solidarité qui nous unis et qui oriente notre action:

    • Défendre nos droits contre les abus de certains patrons malhonnêtes
    • Faire en sorte que les richesses que nous produisons de nos propres mains soient réparties de manière équitable en obtenant régulièrement des augmentations de salaire
    • Améliorer nos conditions de travail pour que nous puissions nous aussi exercer notre métier dans la dignité

    Second œuvre romand

    Pour défendre ces intérêts, nous, les travailleurs du second œuvre romand, nous organisons depuis des années au sein du Syndicat Unia qui est la plus grande et la plus efficace des associations de travailleurs en Suisse.

  • Qu’est-ce que la Convention collective du second œuvre romand?

    Aujourd’hui, la convention collective de travail du second œuvre romand (CCT-SOR) représente le fruit des mobilisations de nos prédécesseurs et de nos luttes actuelles. Ce texte contient toute une série de droits qui profitent à tous les travailleurs et que toutes les entreprises sont obligées de respecter.

    Par exemple, la retraite anticipée à 62 ans est bien plus favorable que la loi qui fixe l’âge de la retraite à 65 ans pour les hommes et 64 ans pour les femmes.

    La CCT-SOR est un accord renouvelable contraignant négocié par le syndicat Unia avec des associations patronales des métiers du second œuvre. Ce texte réglemente notamment les salaires minimums, la durée du travail ainsi que les conditions de travail (frais de repas, suppléments salariaux, temps de déplacement, …) de tous les travailleurs de la branche. Grâce à la CCT-SOR, des négociations salariales ont aussi lieu chaque année.

    Second œuvre romand

    Régulièrement, les travailleurs engagés se réunissent librement pour discuter des améliorations qu’ils souhaitent apporter à la CCT-SOR et voter les revendications qu’ils porteront à la table des négociations salariales annuelles.

    Je veux connaître mes droits!

  • Pourquoi s’engager dans le mouvement des travailleurs du second œuvre romand?

    Les améliorations de la CCT et les augmentations de salaires réels ne tombent cependant pas du ciel ! Sans mobilisation dans nos entreprises et dans la société, il devient très difficile de faire accepter nos revendications par les associations patronales qui défendent par tous les moyens possibles les bénéfices que les entreprises réalisent pourtant grâce à notre travail.

    Second œuvre romand

    C’est pourquoi il est parfois nécessaire que nous nous unissions pour mener des actions de mobilisation que nous souhaitons aussi combatives que conviviales. La Constitution suisse reconnait l’utilité de ces actions syndicales puisqu’elle les protège légalement (droit de grève y compris).

    Si tes droits ne sont pas respectés, si tu estimes subir des injustices ou si tu souhaites davantage de justice dans ta branche, il est faux de croire que les choses ne peuvent pas changer…

    Second œuvre romand

    Comme toi, déjà plus de 200'000 travailleurs en Suisse ont décidé de réagir en rejoignant Unia avec une idée bien précise en tête: le meilleur moyen de défendre ses intérêts personnels est de le faire collectivement. Le jour ainsi où toi ou un de tes collègues aurez un souci, vous ne serez plus seuls. Car 200'000 travailleurs vous défendront d’une seule voix en portant haut et fort une valeur qui leur est chère: la solidarité entre travailleurs.

    Plus nous serons, plus nous pourrons faire bouger les choses.

  • Comment rejoindre le mouvement?

    Rejoins le mouvement et deviens membre!

    Tes avantages en tant que membre:

    • Appartenir à un syndicat combatif et engagé pour la défense de tes intérêts
    • Accès à une protection juridique gratuite en droit du travail et des assurances sociales en cas de questions ou de litiges avec ton employeur
    • Remboursement des contributions professionnelles prélevées directement sur le salaire
    • Soutien financier annuel pour ta formation continue
    • Et bien d’autres avantages (vacances, protection juridique privée, services à conditions préférentielles, etc.).

    Second œuvre romand

    Tes avantages en tant que travailleur du second œuvre romand:

    • Recevoir des informations régulières sur ce qui se passe dans ta branche et les activités qui y sont menées par Unia
    • Possibilité de participer à de nombreux événements et de rencontrer d’autres travailleurs engagés
    • Possibilité de t’engager concrètement pour améliorer les conditions de travail
  • Des questions ou des doutes sur tes conditions de travail?

    Contacte ta région Unia!