Convention nationale de la construction et retraite à 60 ans

La Convention nationale du secteur principal de la construction est sous toit. Elle entre en vigueur le 1er janvier 2019. La retraite à 60 ans est assurée et les travailleurs de la construction recevront une augmentation de salaire décente.

Ce furent de longues et dures négociations. Ce fut aussi un mouvement de protestation intense tout au long de l'année, avec la grande manifestation de juin et les journées de protestation de l'automne. Mais au final, les syndicats Unia et Syna et la Société suisse des entrepreneurs se sont mis d'accord. La retraite à 60 ans est assurée. La Convention nationale comprend quelques améliorations. Et les travailleurs de la construction obtiennent deux augmentations de salaire de 80 francs chacune pour les deux prochaines années. La nouvelle Convention nationale entre en vigueur le 1er janvier 2019.

La pression de 18 000 maçons a fait de l’effet!

Pendant des mois, les patrons avaient refusé de négocier la garantie de la retraite à 60 ans. Puis ils ont voulu démanteler la retraite anticipée: soit en la faisant passer à 62 ans ou en amputant les rentes de 30%. Mais c’était compter sans les maçons. Le 23 juin à Zurich, 18 000 travailleurs de la construction de toute la Suisse ont manifesté. Ils ont clairement fait savoir qu’ils étaient prêts à se battre pour leur retraite, contre le dumping salarial et contre les journées de travail interminables qui ruinent leur santé.

Impressions de la manif