Communiqués

17.10.2018

Après deux jours de lutte exemplaire, les maçons genevois ont décidé, cet après-midi en assemblée générale, de suspendre leur proteste afin de laisser une chance aux négociations nationales prévues le 9 novembre et exigent l’ouverture immédiate de négociations cantonales. En savoir plus

17.10.2018

Ils sont 1800 ouvriers de la construction à s’être retrouvés ce matin pour un deuxième jour de grève. Aujourd’hui, ils bravent non seulement les menaces et pressions exercées par les patrons genevois, mais également la menace policière.Messieurs Maudet et Poggia ont bien tenté de leurs refuser leur pont, mais les maçons genevois étaient déterminés... En savoir plus

16.10.2018

Les 2500 maçons qui ont protesté aujourd’hui à Genève attendent toujours l’ouverture de négociations cantonales sur leurs revendications légitimes. En savoir plus

16.10.2018

2500 maçons ont démarré aujourd’hui une journée de protestation à Genève. Du jamais vu dans le canton. La raison de cette colère est à chercher dans l’attitude de la SSE (Société suisse des entrepreneurs), qui à la fois refuse toute négociation pour régler les problèmes cantonaux, tout en attaquant la CN (Convention Nationale) au niveau Suisse.... En savoir plus

15.10.2018

Pour le coup d’envoi de la vague de protestation nationale dans la construction, 3000 maçons de tout le canton du Tessin ont interrompu leur travail aujourd’hui à Bellinzone. Ils luttent pour la retraite à 60 ans. Ils s’opposent à l’attaque de la Société suisse des entrepreneurs contre leur santé et leur dignité, et contre le dumping salarial. En savoir plus

11.10.2018

Dans le second œuvre romand, cela fait six ans que les salaires brûlent à petit feu. Ce matin, des salarié-e-s de cette branche ont accueilli les représentants patronaux à Tolochenaz avec un camion de pompiers pour éteindre l’incendie. Unia et Syna réclament une augmentation décente de 120 francs en 2019. À ce titre, une pétition forte de 5000... En savoir plus

11.10.2018

L’alliance syndicale FAIRLOG est indignée par les salaires minimums décidés par la PostCom. La PostCom se disqualifie elle-même. Non seulement elle ne tient pas compte de la protection des salarié-e-s, mais elle favorise avec le « salaire minimum de dumping » de mauvaises conditions de travail. Sans compter qu’un salaire minimum de Fr. 18.27 est... En savoir plus

11.10.2018

Une étude de l’Université de Berne commandée par le syndicat Unia révèle que les conséquences de la numérisation des caisses des supermarchés sont lourdes pour les salarié-e-s. Les grands distributeurs économisent place et personnel avec les caisses automatiques. Mais le prix à payer pour les vendeurs et vendeuses est élevé : stress accru,... En savoir plus

08.10.2018

L’automne s’annonce chaud sur les chantiers. La convention nationale du secteur principal de la construction (CN) expirera en fin d’année. Des mesures s’imposent pour garantir la retraite à 60 ans. Les solutions sont déjà sur la table. Mais avec leurs revendications maximales, les entrepreneurs empêchent tout accord d’aboutir. Les travailleurs de... En savoir plus

04.10.2018

Communiqué de presse des partenaires sociaux de la CCT Location de services La convention collective de travail (CCT) Location de services doit être prolongée jusqu’en 2020. D’ici là, les salaires minimaux enregistreront quant à eux deux hausses consécutives, de 60 à 75 francs chacune. À partir de 2021, les partenaires sociaux envisagent... En savoir plus