La détermination a payé: accord avec Japan Tobacco International à bout touchant

Le personnel de Japan Tobacco International et le syndicat Unia confirment partiellement l’annonce médiatique prématurée de la direction de Japan Tobacco (JT International) de hier soir: un accord portant sur le plan social est à portée de main, mais il n’est pas encore signé. Pour les délégué-e-s du personnel, le résultat correspond en grande partie aux revendications du personnel. Il récompense la détermination des employé-e-s qui se sont battus pendant de longues semaines pour qu’ils puissent quitter l’entreprise dignement.

Annoncé début septembre, le licenciement de 268 personnes par Japan Tobacco (JT International) avait ouvert une longue période de négociations sur le plan social, marquée par un conflit ouvert entre la direction et le personnel. Hier soir, alors qu’elle avait saisi le tribunal arbitral deux semaines auparavant, la direction a annoncé aux médias qu’un accord a été trouvé, débouchant sur un plan social «juste et équitable».

La délégation du personnel, soutenue par le syndicat Unia, confirme partiellement cette information. Un accord est à bout touchant. Il devra être présenté au personnel encore cette semaine et ensuite signé. Tout en regrettant que le personnel concerné n’ait pas été officiellement informé des détails avant la communication publique, la délégation du personnel se félicite du résultat qui «permettra aux employé-e-s de quitter l’entreprise avec dignité et de rebondir sur le marché du travail», comme l’a souligné Alexander Wolf, un des représentants du personnel.

Critiquée comme largement insuffisante au début, l’enveloppe du plan social a en effet considérablement augmenté au fil des négociations. «C’est le résultat d’une détermination et d’une solidarité exemplaires, tant de la délégation que de l’ensemble du personnel», affirme Alessandro Pelizzari, responsable régional du syndicat Unia Genève. Et aux délégué-e-s de compléter: «Le soutien d’Unia a été décisif pour permettre ce succès et redonner le respect dû au personnel».

Une assemblée du personnel s’exprimera avant la fin de la semaine sur le résultat des négociations.