Grand froid sur les chantiers

Grand froid sur les chantiers

Stop en cas de danger dû aux intempéries

Les grands froids, la neige et l'humidité accroissent les risques d’accident et mettent en péril la santé des travailleurs sur les chantiers.

La charte de la sécurité

La charte de la sécurité est formelle: «En cas de nécessité, nous interrompons notre activité et disons STOP.» Concrètement, cela signifie que le chefs de chantiers doivent ordonner l'arrêt du travail si la situation devient dangereuse. Mais les travailleurs peuvent aussi prendre les devants, selon la charte: «En cas de manquement grave à la sécurité, j’interromps l’activité et informe immédiatement mes collègues et supérieurs.»

Droit de participation des travailleurs

La convention nationale (CN) dit: «Lors de conditions météorologiques qui mettent en péril la santé du travailleur [...] (pluie, neige, foudre, grand froid), les travaux de construction en plein air doivent être interrompus.» Et plus loin: «Pour juger si une suspension du travail est nécessaire ou pas, les travailleurs concernés doivent être consultés.»

L’employeur doit protéger les travailleurs

La loi est formelle: l’employeur doit protéger la santé des travailleurs. Si la météo met leur santé en péril, il doit interrompre le travail.