Un syndicat pour les femmes

Pour les femmes, au travail et dans la famille

Unia s’engage pour l’égalité de fait des femmes dans la société. Le syndicat veut mettre fin aux discriminations qu’elles subissent – sur le plan du travail, du salaire, de la famille comme de la formation. L’accent est mis sur la réalisation de l’égalité salariale, sur l’égalité des chances devant l’emploi et l’éducation, ainsi que sur la conciliation entre travail et famille.

Les femmes travaillent souvent dans des secteurs à bas salaires, comme le commerce de détail, les nettoyages, les soins privés aux personnes âgées ou certaines activités dans l’industrie. Les «métiers typiquement féminins» sont moins bien considérés que les «métiers typiquement masculins», et donc moins rémunérateurs. A tort: les métiers de femmes sont de bons métiers, qui méritent d’être reconnus – financièrement aussi.

Un salaire égal pour le même travail

Les femmes continuent de gagner, pour le même travail, près de 20% de moins que les hommes. C’est inadmissible: il n’y a aucune raison de dévaloriser le travail des femmes.

Avec Unia, pour des salaires féminins équitables et pour l’égalité salariale

Des salaires féminins équitables sont importants pour améliorer les conditions de vie des femmes. Unia revendique donc, dans les conventions collectives de travail, de bons salaires pour les femmes et s’engage pour l’introduction de salaires minimums. L’heure est venue de réaliser l’égalité salariale, inscrite depuis longtemps dans la loi et dans la Constitution. Unia demande qu’il soit possible de contrôler les salaires dans les entreprises, afin de faire respecter l’égalité salariale.