Négociations salariales 2018/2019

Pour 2019, Unia réclame des augmentations de salaires de 2,5% pour tou-te-s. Elles sont justes et nécessaires: il faut bien compenser les coûts fixes qui ne cessent d'augmenter, comme par exemple les primes des caisses maladie. Il faut aussi associer correctement les employé-e-s aux succès de leurs entreprises.

Pour des hausses de salaire généralisées

Augmenter décemment les salaires est nécessaire, mais aussi possible. L'économie va bien, il y a de fait une grande marge de manoeuvre. Des accords salariaux généralisés permettent à tou-te-s les employé-e-s de recevoir une augmentation.

Aperçu des revendications d'Unia

  • Construction: +150 francs à titre général
  • Second œuvre: +2,5% à titre général
  • Commerce de détail: +2,5% à titre général
  • Industrie: +2,5% (industrie alimentaire et MEM), respectivement +3% (industrie chimique et pharmaceutique) à titre général
  • Sécurité privée: +2,5%
  • Soins de longue durée: +2,5% à titre général
  • Transport et logistique: +2,5% à titre général