Caisses automatiques: il faut renforcer la protection de la santé des employé-e-s!

Caisses automatiques chez Coop

Presque toutes les succursales de Coop sont désormais équipées de caisses automatiques (SCO). Coop en profite et utilise de plus en plus ces systèmes de caisse, ainsi que le self-scanning Passabene. Mais cela a pour conséquence de soumettre les employé-e-s à une pression encore plus forte dans leur travail quotidien.

Points problématiques:

  • Surveillance de trop de caisses à la fois
  • Gestion simultanée d’une caisse SCO et d’une caisse traditionnelle
  • Gestion des caisses SCO pendant le travail en rayon
  • Postes trop longs aux caisses SCO, sans possibilité de s’asseoir

Conséquences:

  • Stress provoqué par les interruptions constantes du travail
  • Peur d’être tenu responsable d’une vente d’alcool à des mineurs
  • Epuisement physique et mental
  • Problèmes de santé causés par les longues stations debout

Signez la pétition maintenant!

Nous exigeons de Coop:

  • Limiter le nombre de caisses SCO à surveiller
  • Ne pas affecter le personnel à plusieurs tâches en même temps (fonctionnement de la caisse ordinaire, surveillance des caisses SCO, approvisionnement des rayons)
  • Un siège aux caisses automatiques
  • Une alternance de travail debout et assis
  • La levée de l’obligation pour les employé-e-s de recommander le système de self-scanning Passabene aux clients

%s personnes l’ont signée

Vos droits

Limitation du nombre de caisses SCO à surveiller

Selon Coop, personne ne devrait surveiller plus de quatre caisses en libre-service ou utiliser une caisse classique en même temps. Coop doit respecter ses propres limites!

Un siège à côté des caisses automatiques

Les postes de travail doivent être aménagés de manière à permettre au personnel de travailler, si possible, assis ou alternativement assis et debout. Les personnes devant travailler debout disposeront de sièges qu’elles pourront utiliser de temps à autre. Coop doit mettre des sièges à disposition (si possible dans les environs immédiats du poste de travail) afin de pouvoir s’asseoir pendant les périodes creuses. ➞ art. 24 OLT 3

L’alternance du travail debout et assis

Lorsque des activités impliquent le maintien prolongé d’une même posture, il faut favoriser l’échange de différents postes de travail entre les employé-e-s (job-rotation). La station debout sur une longue durée augmente les problèmes de santé. Il faut donc éviter que les personnes concernées restent longtemps et sans interruption dans une station debout. ➞ art. 23 OLT 3

 

Protection des données

La pétition court jusqu'au 29.2.2022. La pétition sera remise à la direction de la Coop début mars, avec les noms et les lieux de travail. Aucune autre donnée ne sera transmise à des tiers.

Protection des dates

La pétition court jusqu'au 29.2.2022. La pétition sera remise à la direction de la Coop début mars, avec les noms et les lieux de travail. Aucune autre donnée ne sera transmise à des tiers.

Retour