Principales nouveautés de la CCNT 2017

Un cuisinier au travail

Après plus de 30 rondes de négociations pendant plus de deux ans, syndicats et  employeurs se sont mis d’accord sur la nouvelle convention collective nationale de travail (CCNT). Elle est en vigueur depuis le 1er janvier 2017.

Les syndicats ont défendu avec succès les principaux acquis de la CCNT. Pour les salarié-e-s de l’hôtellerie et de la restauration, cela signifie concrètement:

Nouveaux salaires minimums

La CCNT fixe les salaires minimums pour l’hôtellerie et la restauration. Dès le 1er avril, ils s’élèvent à:

  • Fr. 3'435.- pour le personnel non qualifié
  • Fr. 3'637.- avec la formation Progresso
  • Fr. 3'737.- avec une attestation de formation professionnelle
  • Fr. 4'141.- avec un certificat de capacité
  • Fr. 4'243.- avec un certificat de capacité et ayant suivi une formation continue
  • Fr. 4'849.- avec un examen professionnel

Au début d’un emploi, votre salaire peut être réduit jusqu’à 8% pendant une période transitoire. Unia a obtenu une diminution de la durée de réduction du salaire et l’obligation pour l’employeur de payer ensuite les salaires CCNT.

Une réduction de salaire s’applique :

  • pendant 12 mois au personnel non qualifié au 1er engagement dans une entreprise soumise à la CCNT, 3 mois dès le 2ème engagement (auparavant 6 mois).
  • pendant 3 mois au personnel qualifié au 1er engagement dans une entreprise soumise à la CCNT.

Promotion renforcée de la formation professionnelle et continue

  • Les employé-e-s doivent être plus nombreux à se perfectionner. L’objectif des partenaires sociaux est que 1% des employé-e-s par an puissent suivre une formation continue. C’est nettement moins aujourd’hui.
  • Dans la nouvelle CCNT 2017, les offres de formation sont garanties par la possibilité d’un financement supplémentaire.

Prolongation du congé paternité

Le congé paternité passe de trois à cinq jours.

Contrôles améliorés

L’organe de contrôle de la CCNT examine si les entreprises assujetties respectent les conditions de la convention collective de travail. Il dispose de davantage de possibilités pour l’exécution: 

  • peut effectuer des contrôles d’entreprise inopinés.
  • conseille et contrôle les nouvelles entreprises de façon ciblée.
  • procède à des contrôles étendus dans les régions qui respectent moins bien la CCNT.
  • demande aux employeurs de verser les éventuels arriérés de salaire.

La CCNT s’applique au moins jusqu’en 2020

La CCNT 2017 est entrée en vigueur le 1er janvier 2017. Elle assure les conditions de travail des salariées et des salariés de l’hôtellerie-restauration au moins jusqu’à fin 2020.

Pour plus d’informations sur les salaires minimums et le 13ème salaire, consultez la page salaires.