Un plan social pour le personnel de nettoyage de la clinique des Tilleuls Hirslanden!

Le personnel de nettoyage et Unia exigent de Hirslanden des négociations sur le plan social de la clinique des Tilleuls

Une politique d’économies ravageuse sévit dans les institutions de soins privées. Ce n'est pas seulement dans les soins qu'elles cherchent à rabioter, mais aussi sur les salaires les plus modestes comme ceux du nettoyage et de la blanchisserie.

À Bienne, la clinique des Tilleuls Hirslanden a licencié pour fin mars douze collaboratrices de longue date travaillant dans le nettoyage, pour confier ce service à des prestataires externes.

Huit d’entre elles auraient certes la possibilité de continuer de travailler à la clinique en tant qu’employées de la nouvelle société, mais au prix de sévères pertes de salaire allant jusqu’à 900 francs par mois. Cette mesure tombe à l’heure où le groupe Hirslanden affiche des bénéfices en hausse. C’est purement scandaleux!

(La pétition est en pause)