Une nouvelle banque de données

Une nouvelle banque de donnée a été élaborée par la Fondazione Pellegrini Canevascini (FPC)), en étroite collaboration avec Unia Région Tessin. Elle recense tous les accidents du travail survenant sur sol tessinois.

Ce projet novateur prévoit de répertorier toute les situations difficiles, parfois tragiques, où les travailleuses et travailleurs sont victimes d'accidents dans le cadre de leurs activités professionnelles. Pour chaque accident, physique ou psychique, la fondation, assistée par Unia, recueillera un maximum d'informations sur l'entreprise, ainsi que le témoignage de l'infortunée victime.

Le fonctionnement de l'outil

La FPC est chargée de gérer la banque de données au travers de fiches alimentées grâce aux informations fournies par les secrétaires syndicaux d'Unia, ainsi que par les constats de police. Tous les cas connus, entre fin novembre 2012 à aujourd'hui, ont déjà été répertoriés. Ces informations peuvent être consultées par le biais de mots clés selon les besoins, par ex. date, lieu, âge et sexes des victimes, secteur d'activité, etc.. Le registre est accessible sur demande uniquement.

Le but visé par le registre des victimes du travail

Ces données, qui offrent un large cadre d'analyse sur la sécurité au travail, sont principalement utilisées à des fins statistiques et comparatives. Elles permettent en outre de conserver une mémoire historique et collective des tragédies liées au travail  qui trop souvent sont considérées comme "privées" ou cataloguées comme "fatalités", avant d'être oubliées.