Construction en bois

La construction en bois a changé en profondeur ces dernières années. Perdant son image de branche artisanale traditionnelle pour devenir un secteur moderne, créatif et durable. Les professionnels de la branche ne se limitent plus aux édifices traditionnels à deux étages, en colombage ou à ossature en bois, mais réalisent d’ambitieuses constructions obéissant aux plus récentes normes énergétiques.

Activités dans la construction en bois

Les travaux de construction en bois comprennent de nombreuses facettes:

  • planchers, murs et toits
  • systèmes de construction par éléments préfabriqués
  • travaux d’usinage
  • ossature
  • isolation thermique
  • revêtements tant extérieurs qu’intérieur en bois
  • escaliers; traitement de surface de la structure porteuse et de l’habillement.

Genres d’entreprises

Ces activités professionnelles sont effectuées dans des entreprises de construction en bois, dans les parties d’entreprises correspondantes ou des groupes de montage qui réalisent ou réparent des édifices en bois (travaux de charpente, construction industrielle en bois).

Convention collective de travail (CCT)

La convention collective de travail (CCT) de la construction en bois s’applique dans toutes les entreprises aux catégories suivantes de collaborateurs/trices:

  • apprenti(e) au sens de la loi sur la formation professionnelle
  • ouvrier en construction en bois
  • praticien sur bois avec AFP
  • charpentier avec CFC
  • chef d’équipe charpentier
  • contremaître charpentier
  • technicien ES en construction en bois
  • maître charpentier
  • employé de commerce avec CFC
  • personnel commercial (autres)
  • stagiaires en formation, élèves ou étudiants ayant un emploi de courte durée

Faits et chiffres

Assujettissement à la CCT: 15 500 travailleurs
Champ d’application de la CCT: Suisse entière, sauf FR, GE, VD, VS, NE, JU et Jura bernois

De meilleures conditions de travail grâce à la CCT

 

Dispositions légales

La CCT de la construction en bois

Durée hebdomadaire du travail

50 heures

37,5 à 47,5 heures

13e salaire

non

oui

Vacances

 
  • 25 jours jusqu’à 20 ans révolus
  • 20 jours dès la 21e année
 
 
  • 6 semaines jusqu'à 20 ans révolus et pour les apprenti-e-s (indépendamment de l'âge)
  • 5 semaines jusqu'à 50 ans révolus
  • 6 semaines dès la 51e année
 

Jours fériés

1 jour payé (le 1er août)

9 jours (le 1er août compris)

Absences payées

   
  • 2 jours pour son propre mariage
  • 1 jour pour le mariage d'un enfant
  • 1 jour (par année) en cas de déménagement
  • 3 jours en cas de maladie de ses propres enfants
  • 1 à 3 jours en cas de décès dans la famille
 

Paternité

 

10 jours de congé paternité à 100 % du salaire

Formation continue

 

maximum 5 jours par an

Suppléments

 
  • 0 % le samedi
  • 50 % le dimanche
  • 25 % de supplément de salaire pour moins de 25 nuits/an
  • 10% ou 25% nuit (supplément de salaire de 25% si moins de 25 nuits/an, supplément de temps de 10% dès 25 nuits/an
 
 
  • dépassement du solde d'heures variables (maximum 100 h): 25 % de supplément en temps (exceptionnellement en salaire)
  • heures supplémentaires: autorisées dans les limites de la loi sur le travail.
  • 25 % en temps (exceptionnellement en salaire) en cas de travail du soir (de 20h à 23h)
  • 50 % de supplément de salaire (travail en équipe exclu) pour moins de 25 nuits/an) (de 23h à 06h)
  • 25 % en salaire ou en temps en cas de travail le samedi
  • 50 % en cas de travail le dimanche (du samedi à 17h au lundi à 5h) et les jours fériés (de 0h à 24h)
  • 5 % de supplément en temps pour le travail par équipe
  • 25 % de supplément de salaire en plus pour le travail par équipe de nuit (de 23h à 06h, moins de 25 nuits/an)
 

Contribution professionnelle

 

0,6 % de la masse salariale Suva.
Les membres d’Unia se voient remboursés 0,5 % du salaire assuré SUVA, et au maximum 80 % de la cotisation versée à l’association.

Salaire

Individuel

salaires minimums

Salaire en cas de maladie et d’accident

100 % pendant trois à max. 46 semaines

Maladie: 80 % du salaire dès le 2e jour pendant 730 jours
Accident: 80 % dès le jour de l’accident

Délais de congé

 

 
  • cinq jours ouvrables pour la fin d'une semaine pendant la période d'essai (trois mois)
  • un mois durant la première année de service
  • deux mois de la 2e à la 9e année de service
  • trois mois à partir de la 10e année de service