Domaine de la santé: soins de longue durée, laboratoire, Spitex, médecine

Les conventions collectives de travail sont rares dans les établissements médico-sociaux. Le personnel soignant a besoin de meilleures conditions de travail.

Pénibilité, stress, veilles et bas salaires ne sont que quelques exemples de ce qui pèse sur le personnel soignant. Les conventions collectives de travail (CCT) sont rares dans les établissements médico-sociaux (EMS). La loi protège trop peu les salarié-e-s. Ces professions doivent devenir plus attrayantes. C’est pourquoi les soignant-e-s sont toujours plus nombreux à s’organiser syndicalement.

Toutes les personnes actives dans les soins et l’accompagnement le savent: le travail est fatigant et dur. Les patient-e-s, les client-e-s et les pensionnaires ont des besoins individuels et exigeants. Les employé-e-s sont exposés à des charges physiques et psychosociales élevées, que ce soit en raison du stress, du travail sur appel et des veilles ou des bas salaires.

Il n’existe pratiquement pas de convention collective de travail dans les EMS

La loi protège trop peu les salarié-e-s dans les soins et l’accompagnement. Par exemple, dans les soins, les temps de repos sont plus courts que pour les autres employé-e-s et il faut plus souvent travailler le week-end. De plus, particulièrement pour le personnel des EMS, il est rare qu’une CCT règlemente les conditions de travail. Conséquences: des taux de maladie élevés, des fluctuations et une pénurie de personnel. Pour améliorer la situation des employé-e-s dans le domaine de la santé, il faut rendre ces professions plus attrayantes.

Personnel d’assistance à domicile mal protégé

Bien que primordiale pour le maintien à domicile des personnes fragilisées, notamment des personnes âgées, cette activité est encore considérée par les autorités comme une activité similaire au travail domestique. Elle est soumise au salaire minimum de l’économie domestique et ne bénéficie pas de la protection de la Loi sur le travail. Dans ce domaine aussi, il faut revaloriser la profession. Plus d’information sur ce sujet.

Les soignant-e-s s’organisent syndicalement

Cela n’est possible qu’avec de bonnes conditions de travail, des CCT et un financement correct des soins. Unia s’y engage précisément, en mettant un accent particulier sur les EMS. Les employé-e-s des homes en ont assez d’attendre des temps meilleurs ou de tabler sur le bon sens de la politique. Ils/elles s’organisent syndicalement et s’engagent pour leurs droits et pour améliorer leurs conditions de travail dans leurs entreprises, par exemple en tant que militant-e-s, dans la branche et en politique.

Vous travaillez dans un EMS et vous souhaitez vous engager pour de meilleures conditions de travail? Ensemble, nous obtenons plus.

Je veux devenir membre

Liens