Industrie du bois

Dès qu’on utilise du bois – que ce soit pour la construction de maisons, la fabrication de meubles, la transformation industrielle, l’emballage ou la production d’énergie –, tout commence à la scierie. La convention collective de travail de l’industrie du bois règle les conditions de travail du personnel des

  • scieries
  • fabriques de bois collé
  • entreprises d’imprégnation
  • fabriques de bois de placage et de contreplaqué
  • fabriques de panneaux de bois massif, de caisses, de palettes, de harasses, de clôtures ou de laine de bois

La convention collective de travail (CCT) de l’industrie du bois n’a malheureusement pas été déclarée de force obligatoire. Elle ne s’applique qu’aux travailleurs dont l’employeur est affilié à l’organisation faîtière de l’industrie du bois suisse.

Faits et chiffres

Assujettissement à la CCT: 2650 travailleurs et travailleuses
Champ d’application de la CCT: Suisse entière

De meilleures conditions de travail grâce à la CCT

 

Dispositions légales

CCT industrie du bois

Durée hebdomadaire du travail

50 heures

42,5 heures

13e salaire

non

oui

Vacances

 
  • 25 jours jusqu’à 20 ans révolus
  • 20 jours dès la 21e année
 
 
  • 25 jours jusqu’à 20 ans révolus (apprenti-e-s inclus)
  • 20 jours dès la 21e année
  • 25 jours après 8 ans de service et 50 ans révolus
 

Jours fériés

1 jour payé (1er Août)

maximum 9 jours (1er Août compris)

Absences payées

   
  • 2 jours pour son propre mariage
  • 1 à 3 jours en cas de décès dans la famille
  • 1 jour en cas de déménagement (contrat de travail non résilié)
 

Suppléments

 
  • 0 %: le samedi
  • 50 %: le dimanche
  • 25 % de supplément de salaire pour moins de 25 nuits/an
  • 10 % de supplément en temps dès 25 nuits/an
 
 
  • 10% de compensation en temps en cas de travail de nuit régulier (de 23h à 6h), dès 25 nuits/an); pour le travail de nuit par équipe, 7.30 francs/heure en plus
  • 25 % de supplément de salaire en plus pour le travail de nuit irrégulier (de 23h à 06h, moins de 25 nuits/an)
  • 25% de supplément de salaire si les heures supplémentaires ne peuvent pas être compensée en temps libre
  • 50 % de supplément de salaire pour le travail du dimanche et des jours fériés
  • 2.30 francs/heure pour le travail par équipe, de 23h à 06h cinq francs/heure en plus
 

Salaire

individuel

salaires minimums

Salaire en cas de maladie et d’accident

100 % pendant trois à max. 46 semaines

 
  • Maladie: 80% du salaire brut, 730 jours, 2 jours de carence
  • Accident: 80% du salaire dès le premier jour; si les indemnités dues par la Suva sont inférieures, l'employeur doit couvrir la différence.
 

Délais de congé

   
  • 7 jours pendant la période d’essai (1 mois)
  • 1 mois durant la première année de service
  • 2 mois de la 2e à la 9e année de service
  • 3 mois à partir de la 10e année de service