Industrie du meuble

La branche de l’industrie du meuble est formée d’entreprises spécialisées – de la production en série des meubles à la création de meubles design et de meubles rembourrés. La branche a souffert ces dernières années de la concurrence étrangère qui casse les prix. Des produits de grande qualité continuent toutefois d’être fabriqués en Suisse.

Assujettissement à la CCT

Sont soumis à la CCT les travailleurs et travailleuses ou branches d’activité suivants:

  • personnel des entreprises affiliées à l’Association suisse industrie et négoce du meuble (meubles suisse);
  • entreprises fabriquant en série des meubles et des meubles rembourrés au sens large du terme, des meubles de bureau et des lits, et leurs travailleurs/euses qualifiés, semi-qualifiés, non qualifiés et en formation, pour autant qu’ils ne soient pas soumis à une autre CCT.
  • Le personnel commercial est également soumis à la CCT, sauf à l’article réglant les salaires minimaux et les salaires. En outre, il ne doit pas payer de contribution professionnelle.
  • Les apprenti-e-s sont également soumis à la CCT, sauf à l’article réglant les salaires minimaux et les salaires.

Faits et chiffres sur la CCT

Assujettissement à la CCT: 1972 travailleurs et travailleuses dans 41 entreprises (état: 2014)
Application CCT: toute la Suisse sauf le canton de Fribourg

De meilleures conditions de travail grâce à la CCT

  Loi CCT industrie du meuble
Durée hebdomadaire du travail 50 heures 41 heures
13e salaire non oui
Vacances 20 jours dès la 21e année  
  • 25 jours pour les jeunes et les apprenti-e-s
  • 21 jours dès la 1ère année de service
  • 22 jours de 40 à 50 ans
  • 25 jours dès 50 ans
  • 30 jours dès 60 ans
 
Jours fériés 1 jour payé (1er août)  
  • 9 jours (1er août compris)
 
Absences payées    
  • 1 jour pour son propre mariage
  • 3 jours à la naissance d'un enfant
  • 3 jours en cas de décès du partenaire, des propres enfants, des parents, des beaux-parents ou des frères et soeurs*
  • 1 jour en cas de décès des petits-enfants, des beaux-frères et belles-soeurs ou des grands-parents* 
  • 1 jour en cas déménagement de son propre ménage, si les rapports de travail n'ont pas été dénoncés 
  • 1/2 jour au moins en cas d'inspection d'armes et d'équipement militaire

* un partenariat enregistré équivaut au mariage

 
Suppléments  
  • 0% samedi
  • 50% dimanche
  • 25% nuit
 
 
  • 25% au-delà de 45h/semaine
  • 50%: travail du soir ou de nuit (de 23h à 6h)
  • 100%: dimanche et jours fériés

Les heures suppémentaires peuvent être compensées par un congé de durée équivalente (dans les 14 semaines)

Contribution professionnelle    
  • 5 fr./mois pour les apprenti-e-s
  • entre 18 et 27 fr. pour les travailleurs et travailleuses

Les syndiqué-e-s obtiennent le remboursement de cette contribution.

Salaire individuel salaires minimums
Salaire en cas de maladie 100% pendant 3 à max. 46 semaines indemnité journalière:
  • 80% du salaire brut, 720 jours; maximum 2 jours de carence
  • 80% dès le premier jour en cas d‘accident
 
Délais de congé    
  • 7 jours pour la fin d'une semaine pendant le temps d'essai (1 mois)
  • 4 semaines dans la première année de service (pour la fin d'une semaine de travail)
  • 2 mois de la 2e à la 6e année de service (pour la fin du mois)
  • 3 mois dès la 7e année de service (pour la fin du mois)