Menuiserie

Le métier de menuisier rencontre un vif succès. Le nombre élevé d’apprenti-e-s le montre bien. Il s’agit d’une profession artisanale traditionnelle, reposant sur une formation de base solide et de qualité. Les activités sont variées, de la conception jusqu’au produit fini. Cette profession en constante évolution exige d’être capable de se représenter les objets en trois dimensions ainsi que de comprendre les processus complexes.

Jusqu’à fin 2020, les conditions de travail des métiers du bois en Suisse allemande et au Tessin étaient régies par la CCT alémanique de la menuiserie. Depuis le 1er janvier 2021, la CCT n’est plus en vigueur.

Exception: second œuvre romand

Pour tous les salarié-e-s des métiers du bois de tous les cantons francophones, des régions germanophones des cantons de Fribourg et du Valais et des trois districts du Jura bernois, les conditions de la CCT du second œuvre romand s’appliquent (CCT-SOR).

CCT du second œuvre romand

L’association des menuisiers alémaniques refuse de prolonger la CCT

En novembre 2020, l’Association des maîtres menuisiers et fabricants de meubles suisses (VSSM) a rejeté la CCT. Cela, quand bien même les partenaires sociaux s’étaient déjà mis d’accord au début de l’été 2020 sur un renouvellement de la CCT et un modèle de pré-retraite.

Unia n'acceptera pas cette déclaration de guerre; les menuisiers sont prêts à se battre pour passer une retraite digne et en bonne santé!

Voici ce qu’apporte la CCT pour le secteur de la menuiserie en Suisse alémanique et au Tessin

La CCT offre de meilleures conditions de travail que la loi. La CCT pour le secteur de la menuiserie en Suisse alémanique et au Tessin est valable dans les cantons ZH, BE (sauf les districts de Courtelary, Moutier et La Neuveville), LU, UR, SZ, OW, NW, GL, ZG, SO, BS, SH, AR, AI, SG, GR, AG, TG, TI et BL.

De meilleures conditions de travail grâce à la CCT

  Loi CCT pour le secteur de la menuiserie en Suisse alémanique et au Tessin (jusqu'à la fin de 2020)
Durée hebdomadaire du travail 50 heures 41,5 heures en moyenne
13e salaire non oui: calcul à partir du salaire de base et du forfait pour travail en équipes
Vacances  
  • 25 jours jusqu'à 20 ans révolus
  • 20 jours dès la 21e année
 
 
  • 28 jours jusqu'à 20 ans révolus
  • 23 jours de la 21e à la 50e année achevée
  • 28 jours dès la 51e année
 
Jours fériés 1 jour payé (1er août) maximum 9 jours (1er août compris)
Absences payées    
  • 2 jour pour son propre mariage
  • 4 jours à la naissance d'un enfant
  • 1 à 3 jours en cas de décès dans la famille
  • 1 jour par an pour le mariage d'un enfant
  • 1 jour par an en cas de déménagement
  • 3 jours pour soigner ses propres enfants sans autre possibilité d'organisation
 
Formation continue   3 jours de travail payés par an
Suppléments  
  • 0% samedi
  • 50% dimanche
  • 25% nuit
 
 
  • 25%: travail du soir (de 20h à 23h)
  • 100%: travail temporaire de nuit (de 23h à 6h) et du dimanche
Les heures supplémentaires peuvent être compensées par un congé de durée équivalente.
Contribution professionnelle    
  • 24 fr. pour les travailleurs et travailleuses qualifiés, les spécialistes en planification, les cadres intermédiaires, les aide-menuisiers AFP, la main-d'oeuvre semi-qualifiée avec formation continue et les monteurs et monteuses
  • 19 fr. pour les aides-monteurs et la main-d'oeuvre auxiliaire
  • Les membres d'Unia obtiennent le remboursement de cette contribution.
 
Salaire individuel salaires minimums
Salaire en cas de maladie 100% de 3 à maximum 46 semaines  
  • 80% du salaire pendant 720 jours sur une période de 900 jours consécutifs; 1 jour de carence non payé
  • 80% dès le premier jour en cas d’accident
 
Délais de congé    
  • 7 jours pendant le temps d'essai (3 mois)
  • 1 mois dans la première année de service
  • 2 mois de la 2e année de service à la 5e année de service complétée
  • 3 mois dès la 6e année de service