Soins et accompagnement

Des soins de qualité nécessitent de bonnes conditions de travail

La main-d’œuvre employée dans le domaine des soins et de l’accompagnement de longue durée travaille souvent dans de mauvaises conditions. La pénurie de personnel et le stress font partie de son quotidien professionnel. Cette situation est non seulement pénible pour les employé-e-s, mais la qualité des soins en souffre. C’est pourquoi Unia s’engage aux côtés de la main-d’œuvre contre la pénurie de personnel et le stress, et pour la mise en place de bonnes conditions de travail dans des conventions collectives de travail (CCT).

La qualité des soins dépend directement des conditions de travail du personnel de soins et d’accompagnement. Seule la mise en place de CCT dans toute la branche peut garantir une amélioration durable des conditions de travail, au profit des patient-e-s, des résident-e-s ou des client-e-s.

Sous-effectifs et stress

Stress et pressions au travail, manque de personnel et absence de possibilités de participation, exigences de flexibilité, salaires et suppléments insuffisants – les abus ou problèmes se multiplient dans les EMS et autres institutions. Tant le personnel de soins et d’encadrement que les résident-e-s en font les frais. C’est pourquoi toujours plus d’employé-e-s de la branche adhèrent à Unia.

Un syndicat pour toutes et tous

Quiconque travaille dans le domaine des soins et de l’accompagnement de longue durée peut adhérer à Unia. Que vous soyez assistant(e) en soins et santé communautaire, infirmier ou infirmière diplômé, aide-soignant(e), gestionnaire en économie familiale, nettoyeur/euse, cuisinier/ère, etc., tout le monde a sa place au syndicat et peut contribuer à améliorer les conditions de travail.