Le syndicat le plus fort de Suisse

Manifestation

Unia représente les intérêts de tous les salarié-e-s du secteur privé. Il conseille ses membres et leur offre une protection juridique ainsi que d’autres prestations. Il compte près de 200 000 membres. Unia gère aussi la plus grande caisse de chômage de Suisse.

Unia organise les salarié-e-s des secteurs de l’industrie, des arts et métiers, de la construction et des services privés. Ses 200 000 membres sont répartis dans 13 régions, divisées en 26 sections actives dans 110 secrétariats locaux.

Actif au niveau politique

Unia est aussi actif au niveau politique et s’engage pour une société juste et sociale: pour l’égalité salariale et l’égalité des chances,contre le dumping salarial et les attaques menaçant la loi sur le travail, pour ne citer que quelques exemples. Le syndicat atteint ses objectifs en lançant des initiatives populaires et des référendums, et en organisant des manifestations et d’autres actions politiques.

Les membres d’Unia les plus motivés s’investissent dans les groupes d'intérêts jeunesse, femmes, retraités-e-s et migration. Ils s’engagent pour leurs préoccupations et leurs droits. D’autres deviennent des militant-e-s. Ils sont notre lien direct avec les salarié-e-s dans les entreprises. Ils rencontrent celles et ceux qui partagent leurs idées lors des journées Unia Forte ou d’autres événements syndicaux et peuvent ainsi mieux faire bouger les choses.

Apprenez-en plus sur notre charte, notre organisation et les membres du comité directeur.

Unia est membre de l’Union syndicale suisse (USS).

Caisse de chômage

La Caisse de chômage Unia est gérée de façon indépendante. Elle dispose de 68 offices de paiement dans toute la Suisse. Chaque année, elle verse plus d’un milliard de francs d’indemnités de chômage.

De bonnes conventions collectives de travail pour les salarié-e-s

Unia a conclu au total 265 conventions collectives de travail (CCT) dont bénéficient environ 1,3 million d’employé-e-s. Une CCT est un contrat conclu entre les syndicats et les associations patronales ou les employeurs. Elle règle les conditions de travail et établit des normes minimales, comme les salaires minimums, le 13e salaire, les vacances, les absences payées, les délais de congé, le congé parental et d’autres dispositions qui régissent les rapports de travail.