Pas de démocratie sans personnes migrantes

Conférence de la migration de l’USS en 2021 (Photo: Manu Friederich)

Un quart de la population suisse n'a pas le droit de participer à la vie politique, bien qu'il contribue chaque jour à la vie sociale, économique et culturelle. La majorité de droite ne veut pas par-tager le pouvoir et exclut les migrants de la démocratie. Cela est discriminatoire.

En 1971, les Suissesses se sont battues pour obtenir le droit de vote. Nous voulons en tirer les leçons.
Comment parvenir à une démocratie égalitaire?

Discussion avec

  • Lisa Mazzone, députée verte et double nationale italo-suisse
  • Paul Rechsteiner, député socialiste et ancien président de l’USS
  • Arbër Bullakaj, vice-président du PS de Saint-Gall et fils d'un ouvrier du bâtiment avec statut de saisonnier
  • Prof. Francesca Falk, chargée de cours en histoire de la migration à l'Université de Berne
  • Laura Florez, membre d'Unia, anthropologue et sociologue au Geneva Graduate Institute
  • Lina M. Figueredo, chercheuse indépendante et anthropologue

Date:  Samedi 24 septembre 2022
Heure: 10h à 16h
Lieu: Secrétariat central Unia, Berne, salle A