CN de la construction 2022

maçons sur chantier

La convention nationale de la construction (CN) arrive à échéance en 2022. Elle doit être renégociée entre les travailleurs de la construction par l'intermédiaire de leurs syndicats et la Société Suisse des Entrepreneurs.

La construction se porte toujours bien, malgré le coronavirus. Mais pour les travailleurs, la pression monte. Les heures supplémentaires et les longs temps de déplacement sont courants, les accidents graves augmentent. Les travailleurs de la construction méritent plus de protection. Il faut de meilleures conditions de travail dans la CN 2022.

Les travailleurs de la construction ont des demandes légitimes

Suppléments pour les heures supplémentaires
Il faut payer toutes les heures supplémentaire avec 25% en plus et en limiter le nombre.

 

Pauses payées
Il faut une pause payée.

Temps de déplacement entièrement payé
Le temps de déplacement doit être payé et s’il est supérieur à une heure et demie, le temps de travail doit être raccourci.

8 heures sont bien assez
Les journées de travail dans la construction sont, particulièrement en été, longues et fatigantes. L’horaire de travail journalier doit être de 8 heures au maximum.

Règles claires en cas d’intempéries et de fortes chaleurs
Il faut des critères clairs de suspension du travail en cas de fortes chaleurs ou de grosses intempéries.

10 % de travailleurs temporaires au maximum
Pour réduire la pression sur les salarié-e-s et protéger les temporaires, il faut limiter le travail temporaire et avoir le droit d’être engagé en fixe au bout d’un certain temps.

Plus de contrôles
Il est urgent et nécessaire d’améliorer et d’augmenter les contrôles des salaires, des conditions de travail et de la protection de la santé.

Toujours verser une allocation pour le repas de midi
Il n’est pas réaliste de penser qu’un maçon va rentrer manger chez lui à midi. L’allocation doit être versée dans tous les cas.
 

Travail du samedi seulement sur autorisation
Les week-ends nous appartiennent! Le travail du samedi ne doit être possible qu’avec l’accord des maçons.


Une meilleure protection pour les travailleurs de la construction âgés
Les maçons qui ont consacré leur vie à leur travail méritent d’être mieux protégés contre les licenciements.

Une semaine de vacances de plus
Pour compenser la pression croissante, six semaines de vacances jusqu’à 50 ans et sept après 50 ans sont nécessaires.

C’est à nous tous de jouer!

Vote sur les revendications pour la CN 2022

Renégocier la CN nous permet d’aborder ces problèmes et d’obtenir des améliorations. On n’a jamais fait de cadeau aux travailleurs de la construction. Ce n’est qu’ensemble que nous ferons bouger les choses!

Quelles sont les 3 revendications les plus importantes pour toi?

 

Plus d'informations

Pression des délais

La pression des délais dans la construction est un danger pour la santé et la sécurité.

Plus d'informations