La retraite à 60 ans dans la construction est sauve

Les négociations entre la Société Suisse des Entrepreneurs (SSE) et les syndicats Unia et Syna se sont achevées sur un succès. Les partenaires sociaux se sont entendus sur une nouvelle convention nationale pour le secteur principal de la construction (CN) dès 2016 et jusqu’à fin 2018. Elle comprend quelques adaptations. Quant à la retraite à 60 ans, elle est garantie sans réduction de prestation. La conférence professionnelle d’Unia décidera samedi prochain.

Les délégations de la SSE et des syndicats Unia et Syna se sont entendues sur la nouvelle CN mardi 8 novembre à Olten. Elle interdit désormais le paiement de salaires en argent liquide. L’indemnité pour les repas de midi augmentera d’un franc dès 2017. Toutes les prestations de l’ancienne CN sont conservées.

Plus d’argent pour la FAR

Pour assurer la retraite à 60 ans déjà existante, les partenaires sociaux ont acceptés d’augmenter les cotisations versées à la Fondation pour la retraite anticipée (FAR). Dès le 1er juillet 2016, elles seront majorées de 2%. Les employeurs en financeront 1,5%, les travailleurs actifs 0,5%.

Le résultat des négociations doit encore être accepté

Les conférences professionnelles d’Unia et de Syna se prononceront samedi prochain sur le résultat des négociations. La SSE convoquera une assemblée des délégués extraordinaire à ce sujet le 13 janvier 2016.