En 2019, les femmes veulent plus!

La différence salariale entre les hommes et les femmes en Suisse est encore et toujours de 20%. C’est inacceptable! Les salaires dans les professions dites féminines sont structurellement trop bas. Rejoignez-nous pour nous aider à les revaloriser, ce n’est que justice!

Elles l’ont montré lors de la journée de grève et d’action le 14 juin dernier: les femmes veulent l’égalité! Unia combat la discrimination des femmes dans la vie professionnelle. Le syndicat veut réaliser l’égalité des chances, améliorer la conciliation entre vie familiale et professionnelle, et lutter contre l’écart salarial de 20% qui existe toujours entre les hommes et les femmes. Ce sont 10 milliards de francs qui sont chaque année volés aux femmes.

Les revendications

Unia exige donc de toutes les entreprises:

  • des analyses régulières des salaires et l’élimination de toute discrimination salariale
  • le relèvement des salaires des femmes: dans les métiers «féminins» (commerce de détail, hôtellerie-restauration, soins…).

Ensemble, nous serons plus fortes

Parce que certains salaires sont très bas, ils ne permettent pas aux femmes qui travaillent de vivre dignement. C’est scandaleux. Ils doivent être augmentés! Aidez-nous à rétablir la balance et rejoignez-nous dans ce combat. Ensemble, nous serons plus fortes! Women want more: les femmes veulent plus!