Chômage des jeunes

Chômage des jeunes

A cause de la crise du coronavirus, le chômage des jeunes atteint des sommets en Suisse. Il existe pourtant des moyens de combattre ce chômage frappant les jeunes à la recherche d’une place d’apprentissage ou sortant de formation.

Pas de génération perdue du Covid-19

Unia s’engage pour que les jeunes ne fassent pas les frais de la pandémie. A cet effet, la classe politique a le devoir de prendre des mesures immédiates et d’allouer des aides financières aux entreprises qui forment des apprenti-e-s. L’attribution des places d’apprentissage pour 2021 est en effet déjà en cours en Suisse alémanique. En parallèle, il faut aussi imposer un contrôle renforcé des entreprises formatrices afin que les jeunes en formation ne soient pas simplement exploités comme une main d'œuvre bon marché. Il est en outre urgent de développer les bourses d’études pour les écoles secondaires parce qu’un grand nombre de jeunes ont choisi de suivre un perfectionnement en 2020. Or beaucoup ne peuvent pas se permettre de rester un an sans travailler ou avec seulement un travail d'appoint.

Les entreprises ont des obligations

Près de 16% des entreprises ne garderont pas leurs jeunes sortant de formation en 2020, alors qu’elles le feraient en temps normal. Toutes les entreprises, plus particulièrement celles qui ont touché des aides de l’Etat et des contribuables pendant la crise du coronavirus et la crise économique qui en résulte, doivent à présent assumer leur responsabilité vis-à-vis de la société et engager des jeunes sortant de formation.

Indemnités de chômage

Unia revendique, au titre des mesures de crise, que la durée de versement réglementaire des indemnités de chômage soit fixée à au moins 260 jours pour tout le monde. En même temps, d’attente de 120 jours doit être réduit à cinq jours pour les personnes sortant de formation. N’imposons pas des soucis de subsistance supplémentaires aux personnes contraintes de chercher un emploi en ces temps difficiles.

Ensemble contre le chômage des jeunes

Il existe de nombreuses solutions pour réduire le chômage et créer davantage de places d’apprentissage.

Au chômage? Que faire?

Ton entrée dans la vie professionnelle n’a pas réussi du premier coup? Le guide «Jeune et au chômage» (PDF) t’aidera. Il t’explique le fonctionnement de l’assurance-chômage et de l’aide sociale, ainsi que ce que tu dois faire ou ne pas faire en cas de chômage.

Un stage?

Le stage est une étape vers la vie professionnelle, mais uniquement s’il s’inscrit dans un objectif de formation et s’il est rémunéré de façon adéquate. En particulier dans les soins et l’accompagnement, certaines entreprises exigent un stage de préapprentissage lors duquel plusieurs stagiaires sont en concurrence pour une place d'apprentissage. Cela n'est pas correct!