Dans la construction

Deux maçons sur un chantier.

Dans le secteur principal de la construction, les accidents professionnels ont diminué de 16,6% depuis 2008. Mais chaque année, 182 maçons sur 1000 subissent un accident professionnel. La solution de branche «sicuro» et l’outil d’aide «OptiBat» contribuent à la sécurité au travail.

Aujourd’hui, les accidents professionnels sont moins nombreux. Mais selon la statistique de l’assurance-accidents, 182 maçons sur 1000 sont encore victimes d’accidents du travail chaque année. Les syndicats et les associations ont développé des moyens pour contrer cela.

«Sicuro» pour la sécurité sur les chantiers

«Sicuro» est un concept pour la sécurité au travail et la protection de la santé dans le secteur principal de la construction. Il a pour but de réduire le nombre d’accidents professionnels et les coûts qui en résultent. Les responsables mettent en œuvre les mesures de sécurité correspondantes sur les chantiers.

Les partenaires sociaux de «sicuro» sont les syndicats Unia et Syna, les Cadres de la Construction Suisse et la Société suisse des entrepreneurs.

Huit règles vitales pour le bâtiment

Plusieurs maçons meurent chaque année des suites d’accidents professionnels. Nous nous engageons avec la Suva pour faire connaître et respecter les règles vitales sur les chantiers, à savoir:

  1. Sécuriser les zones à risque de chute
  2. Sécuriser les ouvertures dans les dalles
  3. Suspendre correctement les charges
  4. Travailler avec des échafaudages
  5. Contrôler quotidiennement les échafaudages
  6. Sécuriser les accès
  7. Porter des équipements de protection individuels
  8. Sécuriser les fouilles et les terrassements

Quiconque respecte ces règles sauve des vies. Si la vie et la santé sont en danger, les maçons ont le droit de dire stop et d’interrompre le travail.

«OptiBat»: plus de sécurité, moins de contraintes

«OptiBat» est un outil de planification et de communication. Il favorise l’organisation et la collaboration sur les chantiers, via des conseils de mise en œuvre pratiques et des exemples qui facilitent le travail. L’objectif est d’améliorer la sécurité au travail et de réduire les charges physiques pour tous dans la construction.

«OptiBat» est un projet commun des organisations patronales du second œuvre, du SECO, de la Suva et d’Unia.