Un syndicat fort – grâce aux militant-e-s

Des militant-e-s d’Unia devant l’Hôtel Schweizerhof à Olten

Les militant-e-s sont des membres qui s’investissent activement dans la défense des intérêts des salarié-e-s. Ils/elles sont le lien entre entreprises et syndicat. Constitués en réseaux, ils/elles contribuent aux décisions à plusieurs niveaux. Unia favorise leur formation syndicale.

Les militant-e-s sont le trait d’union entre les salarié-e-s dans les entreprises et Unia. Au plus proches du terrain, ils/elles connaissent les besoins, les problèmes et les espoirs de leurs collègues de travail. Cette position est particulièrement importante.

Les militant-e-s prennent part aux discussions du syndicat et aident à réaliser les revendications pour des conventions collectives de travail (CCT) correctes.

Ce que font les militant-e-s

Au travail. Ils/elles recueillent des informations sur leur entreprise et les préoccupations du personnel, puis discutent de mesures collectives le cas échéant. Ils/elles aident Unia à mener des campagnes dans les branches.

Au syndicat. Délégué-e-s dans les instances du syndicat, ils/elles participent aux décisions sur les activités régionales et nationales.

Dans la société. Les militant-e-s s’engagent dans des campagnes syndicales au-delà des murs de l’entreprise. Ils/elles s’investissent dans des mouvements sociaux.

Unia Forte: forts dans les entreprises, solidaires dans la société

Le syndicat privilégie l’action collective plutôt qu’individuelle. Il veut rassembler des personnes partageant les mêmes idées. Il promeut la constitution de réseaux et de groupes dans les régions. Plus le réseau de militant-e-s est vaste, plus chaque membre est fort. Unia encourage le réseautage et aide les militant-e-s à influencer l’opinion ainsi qu’à élaborer et imposer leurs revendications. C'est Unia Forte.

Formation syndicale

Unia Forte va plus loin: les secrétaires syndicaux régionaux aident les militant-e-s dans leur activité. Nous formons aussi les militant-e-s à l’institut Movendo et lors de cours internes en politique syndicale. Les militant-e-s ont droit à trois cours de formation continue par an. Informez-vous sur l’offre de cours Movendo.

Dans ces cours, les militant-e-s reçoivent les informations et impulsions nécessaires pour assumer leur rôle et leurs responsabilités au syndicat, dans l’entreprise et dans les instances de branche.

Participer aux décisions et à l’action en tant que militant-e

Les membres qui prennent part activement à la vie syndicale participent à l’action et aux décisions. Unia les intègre au processus de formation de l’opinion et de décision. Leurs missions:

Assumer des fonctions dans les instances syndicales: les militant-e-s collaborent dans des comités de section, de région, des groupes professionnels ou des groupes de membres. En qualité de délégué-e-s dans les instances d’Unia ou dans des commissions, ils/elles façonnent le syndicat.

  • Définir les conditions de travail de demain: les militant-e-s font le relais des besoins et des préoccupations de leurs collègues de travail dans les instances d’Unia et aident à définir les revendications pour de bonnes CCT.
  • Contribuer au développement de l’entreprise, représenter le personnel et négocier avec les employeurs: en qualité de représentants du personnel (CoPe), les militant-e-s défendent les intérêts des salarié-e-s face à l’employeur. Dans certaines branches, les militant-e-s et les secrétaires syndicaux négocient ensemble les salaires, les conditions de travail et les nouvelles CCT avec les employeurs.
  • Faire progresser la justice sociale: les militant-e-s participent aux actions syndicales. Ils/elles mobilisent et manifestent. Par leur engagement avec Unia, ils/elles sont des acteurs de la politique sociale et économique de notre pays.
  • Se charger de missions spéciales et partager son savoir: les militant-e-s travaillent dans des instances et des commissions, par exemple comme membre du conseil de fondation d’une caisse de pension, en tant qu’expert-e aux examens ou en matière de sécurité au travail.
  • Connaître les enjeux d’aujourd’hui et de demain: les militant-e-s reçoivent des formations en politique économique et dans le domaine social. Ils/elles connaissent les sujets qui influent sur le monde du travail.

Devenir militant-e